Modèles intégrés

Un régulateur d’allure intégré au bateau et bâti sur mesure

Intégré à l’arrière du bateau, le régulateur d’allure CapHorn est virtuellement aussi solide que le bateau lui-même.

Le secteur du régulateur étant à l’intérieur, on renvoie les drosses par l’intérieur à des poulies fixées au secteur de barre puis à des taquets coinceurs dans le cockpit pour brancher, débrancher ou ajuster l’angle de barre.

Par vent instable ou absent, on remplace l’aérien par un pilote de barre franche situé à l’intérieur

Comme la pale fournit toujours l’énergie pour agir sur la barre, le pilote s’alimente de milliampères et n’est jamais surchargé.

Installation plus facile qu'il n'y paraît, même à flot

Voir une installation complète sur un Valiant 40

 

Tout ce qu'il faut pour fixer l'appareil au bateau est fourni. Toutefois, les poulies et autre quincaillerie nécessaire pour relier les drosses au secteur de barre ne le sont pas, étant différentes en type ou en nombre sur chaque bateau.

Le trou par où passe le tube se coupe facilement à la scie cloche tenue parfaitement horizontale et parallèle à la quille.

Le tube est plastifié à la coque par l'intérieur...

Une paire de pattes écartées de 90° à 120° renvoyées sous le pont ou vers la coque soutient l'avant du tube....

... ou son arrière, sur une jupe.

Le tube peut être soudé sur une coque acier. On fournira un tube alu pour une coque alu.
 

Soudure impossible ? Un collier en Acétal (Delrin) coupé à l'angle du tableau, deux moitiés boulonnées de part et d'autre.

Axe horizontal inséré à l'intérieur du tube de montage, secteur boulonné à l'avant, tour d'aérien à l'arrière, soutenue par une paire de pattes

Échelle de bain? CapHorn décalé

Seul effet mesurable d'une installation décalée : si la bôme est longue et l'aérien près de son extrémité, on ne pourra serrer le vent d'aussi près  lorsque l'appareil se trouve du bord sous le vent, l'aérien recevant un vent dévié par la grand-voile bordée plat.  Aussitôt l'écoute choquée (ou sur l'autre amure), le problème disparaît.

On évoque parfois la diminution de surface de pale dans l'eau à la gîte, mais celle-ci n'a aucun effet car s'il y a gîte, il y a généralement vitesse et la puissance développée par la pale augmentant en fonction du carré de la vitesse, la pale produit beaucoup de puissance qu'il n'en faut pour barrer.  La surface de la pale n'est critique qu'à basse vitesse, où il y a peu de gîte.
Drosses renvoyées à des poulies fixées sur le secteur ou sur une barre auxiliaire puis à des taquets coinceurs dans le cockpit

Poulies fixées à une distance (depuis l'axe du safran) égale au rayon du secteur CH pour assurer le rapport idéal de 2:1 entre l'inclinaison pale-secteur et l'angle de barre (pour 10° d'inclinaison, 5° de barre).

Pour brancher le régulateur ou ajuster l'angle de barre, raidir les drosses et les mettre au taquet.

Larguer les drosses pour reprendre la barre.

Renvoi au secteur impossible? Drosses renvoyées à des cylindres fixés aux rayons à la distance depuis le moyeu qui assure le rapport de 2 :1 entre inclinaison pale-secteur
et angle de barre.

Roue en bois? Tambour en teck.

Drosses renvoyées à des filoires fixés sur une barre franche au double du rayon du secteur (2:1).

Si le secteur est à l'intérieur et la barre dans le cockpit, les drosses sortent par des trous au fond ou sur les côtés du cockpit.

Pas d'espace à l'intérieur pour le secteur ?

Drosses au bout d'un bras qui se prolonge au-dessus de la pale.

Drosses renvoyées vers des poulies à l'arrière d'un safran extérieur.

Libre de drosses, la barre peut être relevée ou enlevée pour libérer le cockpit.


Arrière norvégien, un bras rigide entraîne l'arrière du safran.

Pour ne pas interdire l'usage de bossoirs, tour d'aérien à l'avant de l'axe horizonal passant au travers du pont.

Votre bateau présente un problème particulier ? confiez-le nous en envoyant des photos. nous ne sommes pas sans imagination et pourrons suggérer une solution qui vous conviendra.

Jean-du-Sud ou Spray ?

Jean-du-Sud pour les bateaux de 11 - 12 m (35 - 40’) ou moins

Spray pour les plus grands bateaux

La longueur hors tout n’est pas déterminante dans le choix entre les deux modèles. Le critère principal est en fait l’effort requis pour agir sur le safran. Un bateau de 12m ou plus qui est bien équilibré sous voiles, dont le safran est compensé, à barre franche ou dont le système de barre à roue comporte peu de frottement, sera barré facilement par un Jean-du-Sud. Par contre, un bateau mal équilibré, au safran peu allongé requerra un Spray ou (un Joshua), même s’il mesure moins de 12 m.

Diamètre ext. du tube de montage :
Diamètre de la mèche de pale :
Largeur de la pale :
Longueur (mouillée) de la pale fonction de la taille du safran

JdS  64 mm (2.5")  Spr  69 mm (3.5")
JdS  25 mm (1")     Spr  32 mm (1.25")
JdS  128 mm (5")  Spr  153 mm (6")

Comment mesurer

Quatre dimensions pour bâtir un CapHorn sur mesure :

1. longueur du tube de montage (LMT)
2. hauteur de la tour d'aérien (HWT)
3. hauteur de l'axe horizontal au-dessus de l'eau (HWL)
4. hauteur et la largeur moyennes du safran

1. Longueur du tube de montage (LMT)

L'axe horizontal qui relie la pale au secteur pivote à l'intérieur d'un tube fixé à la coque que nous appelons «tube de montage». Sa longueur (LMT) se mesure depuis la face arrière du secteur à l'intérieur jusqu'à la partie la plus reculée de la coque à l'extérieur. L'arrière du tube de montage doit aussi inclure le bord de fuite du safran s'il dépasse la coque.

Pour mesurer LMT, on doit d'abord décider de l'emplacement exact du secteur.
Rayon du secteur :

JdS : 205mm (8"), (épaisseur 25 mm)
- Spray : 280 mm ( 11"), (épaisseur 32 mm)

En décidant de l'emplacement du secteur dans le coqueron, prendre en considération la position des premières poulies, qui doivent guider les drosses dans l'axe de la gorge du secteur.

Réserver suffisamment d'espace autour de l'extrémité avant du tube de montage pour permettre au secteur de pivoter sur 360 degrés. Pour s'en assurer, on peut découper un disque en carton au rayon requis.

Si l'espace disponible se limite à un demi-cercle, l'appareil pourra fonctionner, mais on ne pourra pas relever la pale à la verticale pour la loger contre la tour lorsque le régulateur est au repos. S'il ne manque que quelques centimètres, on pourra réduire le rayon du secteur du CapHorn sans affecter son efficacité, si on fixe les poulies au secteur de barre à une distance égale au rayon du secteur CH (2:1) ; seule conséquence, augmentation de la charge sur les drosses et les poulies.

Le secteur peut être fixé soit vers le haut, soit vers le bas. S'il est vers le haut, la gorge à son sommet se trouvera à quelques cm sous le pont, ce qui permettra d'y fixer les premières poulies de renvoi.

Tube de montage prolongé jusqu'au cockpit pour situer le secteur contre sa cloison arrière souvent sous le siège du barreur.

À la fois simple et très solide, les deux extrémités du tube soutenues par une cloison.

Prévoir l'espace pour le pilote connecté devant le secteur à la tige de contrôle coaxiale.

Puisque le pilote n'agit que sur la pale (qui fournit toujours l'énergie pour tirer sur la barre), le plus petit pilote suffit, ne consommant que des milliampères. Si l'espace manque, le pilote est situé ailleurs et relié à la tige par un bout, des poulies et un sandow.

2. Hauteur au-dessus de l'eau (HWL)

La traînée est réduite si la plaque en U qui relie la pale à sa mèche reste au-dessus de l'eau. Cette plaque se trouve:
-sur JdS, à 33 cm (13")
-sur Spr à 48 cm (19")
sous l'axe horizontal.

Connaissant la hauteur de l'axe horizontal au-dessus de l'eau, ainsi que la hauteur et la largeur moyennes du safran, on fournira une pale dont la surface mouillée demeure proportionnelle à celle du safran.

Prévoir l'espace pour le pilote connecté devant le secteur à la tige de contrôle coaxiale.

Puisque le pilote n'agit que sur la pale (qui fournit toujours l'énergie pour tirer sur la barre), le plus petit pilote suffit, ne consommant que des milliampères. Si l'espace manque, le pilote est situé ailleurs et relié à la tige par un bout, des poulies et un sandow.

3. Hauteur de la tour de l'aérien (HWT) Hauteur standard

- JdS  135 cm (53" )
- Spray  165 cm (65" )
au-dessus de l'axe horizontal

Le plus souvent suffisante pour permettre à l'aérien de recevoir un vent clair.

Augmentée au-dessus d'une capote, d'un bimini ou d'un portique...

...réduite sous un artimon

Portique assez haut, aérien dessous

L'aérien de petit temps dépasse la tour de 60 cm (24") L'aérien de gros temps, 432 mm  (17")